Gérez votre santé en ligne avec la Pharmacie Dorville

Pharmacies de garde

February 2023

L

M

M

J

V

S

D

29

30

31

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

1

2

3

4

Appeler le 3237

Nos horaires

  • Du lundi au vendredi
    7h30 – 19h00
  • Le samedi
    7h30 – 17h00
  • Fermé le dimanche

Nos spécialités

  • Orthopédie
  • Aromathérapie
  • Matériel médical et maintien à domicile
Nous trouver

L’actualité santé

La migraine, un vrai casse-tête

Considérée à tort comme une maladie féminine, la migraine concerne environ 12% de la population française, tout âge confondu. Ce n’est pas un mal de tête comme les autres, car il peut être handicapant. La migraine présente des caractéristiques habituellement reconnaissables par les personnes qui en souffrent. Elle nécessite une prise en charge adaptée pour éviter un abus médicamenteux. La migraine, une céphalée au caractère bien trempé ! Un mal de crâne, vous en avez certainement déjà souffert, et plus d’une fois. Mais la douleur de la migraine n’a rien à voir avec d’autres céphalées. Comme elles, la migraine survient et disparaît généralement après une prise médicamenteuse. La différence ? Ce sont ses caractéristiques. D’abord, elle est pulsatile : la sensation qu’on a un second cœur qui bat d’un côté du crâne, habituellement au niveau de la tempe ou au-dessus de l’œil. C’est donc une céphalée unilatérale et le siège de la douleur peut changer de côté d’une crise à une autre. Son intensité varie selon les personnes et est exacerbée par les mouvements. La personne ne supporte ni le bruit (phonophobie) ni la lumière (photophobie). Le tout peut s’accompagner de nausées, voire de vomissements.

Lire
Migraine

La propolis, un produit de la ruche qui nous veut du bien

La propolis est une résine produite par certaines plantes pour les protéger des agressions extérieures. C’est cette matière que les abeilles transportent et transforment par la suite pour protéger leur niche et l’assainir. D’ailleurs, le terme propolis signifie littéralement rempart. Connue et utilisée par l’Homme depuis l’Antiquité, la propolis n’a trouvé sa place dans notre société comme produit de santé et de bien-être que récemment. Que renferme la propolis ? Une fois butinées et ramenées à la ruche, les différentes résines sont transformées par les abeilles. En effet, les abeilles les mastiquent et les mélangent à leurs sécrétions, dont la salive et la cire. Et c’est ainsi qu’est formé ce produit de la ruche qu’est la propolis. La couleur de la propolis brute varie en fonction de la souche de résine depuis laquelle elle est fabriquée. Ainsi, elle varie du vert au brun et au rougeâtre. La résine provient habituellement de l'épicéa, du pin et du sapin. Mais elle peut aussi provenir de bourgeons de peupliers, hêtres, saules, frênes, aulnes, bouleaux et marronniers d'Inde. Une ruche ne produit que 100 à 300 grammes de propolis par an en moyenne. D’une façon générale, la propolis renferme plus de 400 substances. De nos jours, 180 d’entre elles ont été identifiées. Parmi elles, celles qui ont de l’intérêt pour la santé sont :

Lire
Propolis

Bien s’informer sur le diabète de type 2 pour mieux le prévenir

Maladie métabolique chronique, le diabète touche environ 8% de la population mondiale adulte et 5% de la population française. La prévalence du diabète ne cesse d’augmenter, ainsi que le taux de mortalité lié à ses complications. Heureusement, un dépistage précoce, un traitement et un suivi médical adaptés permettent de les réduire, quel que soit le type de diabète. Comprendre le diabète Le diabète est une élévation chronique du taux de glucose – hyperglycémie - dans le sang, liée à un trouble de l’assimilation ou d’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Il est avéré si la glycémie à jeun, lors de deux dosages successifs, est égale ou supérieure à 1,26 g/L ou 7 mmol/L de sang. Ou si ce taux est égal à 2 g/L à tout moment de la journée. Ce trouble est dû à l’absence ou l’insuffisance de production d’insuline par le pancréas (diabète de type 1 ou T1), ou à l’incapacité de l’organisme à l’utiliser (diabète de type 2 ou T2).

Lire
Diabète

4 conseils pour préserver son cœur

Le cœur est un muscle qui contrairement à tout autre muscle ne connaît pas de repos. Il est en plus un organe vital. Sa baisse de performance peut être à l’origine de différents troubles. Heureusement, comme c’est un muscle, il est possible de l’aider à mieux fonctionner. Et en réduisant, voire éliminant certains facteurs, on peut le préserver longtemps. Voici nos conseils. Manger varié et équilibré L’alimentation doit apporter tous les éléments dont l’organisme a besoin pour bien fonctionner. Elle doit être répartie dans la journée. Pour la santé en général, mais aussi pour celle du cœur, privilégiez les légumes et les fruits, les viandes maigres, les poissons, les volailles et les céréales complètes. Limitez la consommation de sucre et de produits industriels ou transformés, et diminuez celle du sel et du gras. Privilégiez une cuisson à la vapeur plutôt qu'au beurre ou en friture, et limitez les plats mijotés en sauce.

Lire
Coeur